Accueil L’oulipien de l’année Chanson des rues
L’amphion des roues (beau ? Que n’ose-t-on !)

Page précédente

Le Paris que vous rimâtes
Mérite bien une chanson
Le Paris que vous humâtes
Vaut bien que nous le fredonnions

Cette rue ? Nous nous lançons :
Est-elle celle dont nous rêvâmes ?
Qu’y perdrons-nous corps et âme ?
Dans ses lacets disparaissons.